BLOG

Pourquoi acheter sur plan à l’Ile Maurice ?

Mer, plage, nature pittoresque, résidences de luxe… l’île Maurice est une destination prisée pour l’investissement immobilier. Nous assistons depuis quelques années à un marché immobilier dynamique avec les nombreux projets PDS en cours de construction. L’achat sur plan ou en VEFA (vente en état futur d’achèvement) est une transaction immobilière qui attire plus d’un. Pourquoi y avoir recours, quels sont les points à savoir ? On vous en dit plus !


Les plus d’une VEFA

Mettre en vente une propriété non-construite ou en rénovation est l’offre de nombreux promoteurs à l’île Maurice. L’avantage pour l’acquéreur : le prix est relativement plus bas qu’une maison dont la construction a été achevée. De plus, il est en mesure d’apporter des modifications au plan, cela dans le but de personnaliser son logement. A Maurice, la VEFA permet l’acquisition d’un bien immobilier sur modes de paiements qui se font au fur et à mesure de l’avancement des travaux :

  • 25 % à la signature du contrat de vente
  • 10 %, une fois la construction de la fondation achevée
  • 35 %, une fois la toiture terminée
  • 25 %, une fois tous les travaux terminés
  • 5 %, à la livraison du bien

Bon à savoir : La VEFA est régie par le code civil français ; elle est aussi applicable à Maurice en raison de son passé colonial. Elle est toujours validée par la signature d’un contrat par lequel le vendeur est dans l’obligation de transférer ses droits sur la propriété et le sol à l’acheteur. Dès la signature, le futur propriétaire peut participer à la création du plan de sa future résidence.


L’achat sur plan se déroule en deux étapes, qui sont toutes deux validées par un contrat : le contrat de réservation et le contrat définitif de vente. Comme l’indique son nom, le contrat de réservation permet de réserver le bien d’un projet de construction. Un acompte est requis à la signature. Le contrat définitif de vente représente quant à lui le titre de propriété. Le prix de vente, la description précise et définitive du bien immobilier, les droits et obligations de l’acheteur y sont énoncés. Il lui est envoyé 30 jours avant la date de la signature.


Acheter sur plan : un investissement sûr ?

Si acheter sur plan reste un investissement malin, il est toutefois essentiel de comprendre les risques qui y sont liés. Dans de rares cas, le résultat final n’est pas similaire aux modélisations 3D. Pour ne pas tomber dans les pièges, dès la réservation et jusqu’à la livraison, il est capital de choisir un promoteur immobilier de confiance. Dans le cas d’une VEFA, ce dernier devra se prémunir d’une garantie financière d’achèvement qui assure le financement de l’immeuble, même en cas de faillite.